Malouda se moque des critiques

Très bon avec son club (Chelsea), le milieu de terrain passé par l’Olympique Lyonnais a souvent été critiqué pour ses performances avec l’équipe de France mais cette situation ne l’inquiète pas.

« Ce n’est pas nouveau, tant que je serai en équipe de France, ça existera. La plupart des joueurs qui viennent ici sont prêts à subir la critique. Je ne sais pas ce que je devrais faire pour que les gens soient contents. Au premier rassemblement, je n’étais pas content de la défaite contre la Biélorussie, puis après les victoires j’ai été super heureux. Ça faisait longtemps que je n’avais pas connu une telle série de victoires » assure l’ailier gauche de Chelsea, qui peut également se satisfaire d’avoir la confiance de Laurent Blanc. Le nouveau sélectionneur le considère comme faisant partie de son noyau dur, et le lui a prouvé en lui confiant le brassard de capitaine face à la Biélorussie. D’ailleurs, Blanc a signalé qu’il ne jugeait pas chaque week-end les performances de l’ancien Guingampais, tant il paraît incontournable dans le groupe France.

« Je n’ai pas attendu d’entendre ça pour avoir la confiance. Ça me fait plaisir de la part du sélectionneur. Mais même s’il jugeait tous les week-ends, je ne pense pas qu’il serait déçu. Je le prends bien par rapport à l’investissement: je m’investis beaucoup dans la vie du groupe pour que les bases soient saines. On a une jeune équipe qui partait dans l’inconnu il y a trois, quatre mois, mon rôle c’est que les choses se passent bien dans la vie du groupe. Mais je n’ai pas non plus de conseils de vieil éléphant à donner » conclue Malouda, qui sortira peut-être face à l’Angleterre une partition digne de celles qu’il donne à Stamford Bridge, puisqu’il sera en terrain connu à Wembley.