Pauvre Jean Eudes…

Sollicité par le club espagnol d’Alicuante, Jean Eudes Maurice a été contraint de rester une saison de plus du coté du Paris Saint Germain. Le jeune parisien se sent trahi par son club.

« Visiblement, il a changé d’avis. Le 24 mai au soir, c’était OK. Puis il fallait attendre. Et aujourd’hui´hui, il m’a finalement dit que la porte était fermée à double tour. Je suis abattu. Je suis un gentil garçon et je n’irai pas au bras de fer. Je sais ce que l’on m’a dit et j’ai l’impression d’être trahi. J’ai toujours été exemplaire dans mon comportement. Le PSG a une offre sur la table et j’espère vraiment que la situation va se débloquer », explique l’attaquant parisien dans le quotidien du même nom.