Gioria s’en prend encore à Aulas

Après s’être échangé quelques mots doux dans les couloirs du stade du Ray, l’entraineur adjoint d’Eric Roy, Frédéric Gioria et Jean Michel Aulas ne passeront pas leurs vacances ensemble. Ce matin, le niçois en a encore ajouté une couche.

«A chaque match, Aulas met la pression, nous a confié l’entraîneur adjoint des Aiglons. Son équipe fait 2-2. Qu’il s’en prenne à ses joueurs. C’est fatigant et jamais personne ne dit rien. Il a délibérément attendu les arbitres. Moi, j’étais tranquille et il est venu vers moi (ndlr : les images semblent indiquer le contraire). Lui parle de respect, qu’il respecte déjà les arbitres et le football. C’est dans les moments difficiles que les personnalités se révèlent. Quand on mène 2-0 et qu’on se fait rejoindre par Nice, on ne mérite pas d’être champion. C’est un grand président, ce monsieur, mais il est un peu sous pression, ce qui explique sa réaction…»