Civelli reconnait sa main

Auteur d’un but de la main qui a permis à l’OGC Nice d’arracher le match nul contre l’Olympique Lyonnais, le défenseur Renato Civelli a tenu à s’excuser pour son geste.

«J’essaie de mettre la poitrine et finalement c’est le bras ! Je suis allé voir l’arbitre (M. Bré, après la rencontre) pour lui dire pardon. Je ne le fais pas souvent, mais pour une fois que l’arbitre est sympa ! Sur l’action, ça va tellement vite… Mais, on ne va pas pleurer, il y a eu tellement de décisions arbitrales en notre défaveur. Les arbitres se trompent comme nous, joueurs. Est-ce que j’aurais préféré que Diakhaté prenne un rouge sur la faute qui amène le premier penalty et qu’on le marque (ndlr : 50e, le tir Ljuboja est stoppé par Lloris), plutôt que de voir mon but validé ? Finalement, ça fait 2-2. Tout le monde en parle ce matin (lundi), parce que c’est Lyon… »