Pas seulement au Qatar ?

Alors que la Coupe du Monde 2022 a été offerte aux qataris, il devient de plus en plus probable que certaines rencontres n’est pas lieu dans le pays organisateur, explique Blatter.

“Je pense (…) que des rencontre pourraient avoir lieu dans des pays proches” du Qatar, indique M. Blatter. “Avec le Qatar, on ouvre le football à un nouveau monde. Le monde arabe, qui a essayé plusieurs fois avec le Maroc ou l’Egypte par exemple, d’abriter la Coupe du monde, pouvait légitimement prétendre à cette organisation. Et puis l’Islam, c’est un milliard de personnes”, poursuit-il.