La LFP, quelle bande de guignols…

A quelques heures du grand clasico, par l’intermédiaire d’un communiqué, la LFP explique que le match que tout le monde attend, est reporté. Bravo messiers…

Fallait peut être y penser avant…

24 heures plus tôt, nos chers amis de la LFP s’étaient rencontrés et avaient expliqué à l’issue d’une réunion interminable (que c’est dur de travailler là bas…) que “dans l’état actuel des choses” (ça commence bien) le match était maintenu… On se demande alors s’il s’agit d’une blague… Deux joueurs sont alors officiellement atteints de la Grippe A, dont un qui a passé la moitié de la semaine au contact de l’équipe et qui vit avec deux joueurs de l’effectif professionnel du club de la capitale…

Une heure plus tard, le club parisien par son docteur, Mr Eric Rolland, explique que quatre autres joueurs sont dans un état tel qu’on les suspecte d’avoir le syndrome (dont Jérémy Clément) mais toujours pas de report pour la LFP qui laisse donc partir les supporters parisiens ce matin sachant très bien qu’ils seraient contraints de reporter la rencontre (deux joueurs malades vivent avec Mamadou Sakho qui lui a le syndrome viral)… Il aura fallu attendre que Jérémy Clément soit officiellement considéré comme atteint de la maladie pour reporter ce match à exactement sept heures du coup d’envoi… Bravo messiers… Précisons tout de même que les membres de la LFP sont des gens qualifiés et payés très chers pour intervenir deux à trois fois par saison.

Les excuses c’est bien…

Je tiens à présenter mes excuses de la part de la Ligue de Football Professionnelle au public, aux clubs, aux supporters et à notre diffuseurs. Il est évident que la protection de la santé des joueurs doit l’emporter sur toute autre considération” s’est de son côté excusé Frédéric Thiriez (il était bien obligé). Le président de la LFP a pointé du doigt les problèmes que soulève le report d’une telle rencontre (non ! c’est pas vrai ?). Bien sûr, le calendrier est déjà surchargé et il sera difficile de trouver une date pour cette rencontre alors que l’OM joue la Ligue des champions et que l’équipe de France prend également deux dates en novembre.

… mais les violences arrivent

Deux petites heures après l’officialisation du report du match, La Provence rapporte que “de violents affrontements ont eu lieu entre supporters cours Jean-Ballard, dans le centre-ville de Marseille”. 150 supporters franciliens se sont ainsi repliés dans un bar, entourés de policiers qui ont d’ailleurs utilisé des gaz lacrymogènes pour séparer les deux camps auparavant. Et c’est pas fini… Tout cela à cause d’une bande de guignols qui n’a pas compris qu’il fallait soit reporter le match plus tôt (avant les premiers déplacements de supporters parisiens) soit laisser le match se jouer quitte à ce que le club parisien joue avec des joueurs qualifiés de “réservistes” et porte ensuite plainte contre la LFP…

Rendez vous dans deux semaines quand la LFP donnera 3 matchs à huit clos au PSG, faute de reconnaitre ses erreurs…

Mais quelle bande de guignols….