Anelka et Henry veulent leur prime

Alors qu’on pensait l’affaire des primes d’ors et déjà réglée, le quotidien Liberation nous apprend ce mardi que deux joueurs n’ont pas voulu signer le document fourni par la FFF pour céder leur prime.

Les sommes, estimées entre 130 000 et 150 000 euros, sont pourtant dérisoires pour eux, mais il s’agirait plutôt d’une question de principe. Les deux joueurs ont chacun leurs raisons. Anelka est en guerre contre la FFF, accusée dans France Soir d’être tenue par des «clowns». Quant à Henry, Libé avance le fait que l’ancien Gunner n’aurait que peu apprécié son statut de remplaçant au Mondial et le faible soutien de la Fédération après sa main lors du décisif France – Irlande (1-1) de novembre 2009.