Quand l’Italie se moque de Mexes

Le défenseur central Philippe Mexès n’en finit plus de décevoir. Après avoir passé la fin de saison dernière en tribune, le Milan AC ne compte pas plus sur le Français pour la saison à venir.

Philippe Mexès en tribune, une image qui n’a pas eu le même impact médiatique en France qu’en Italie. Sans doute grâce aux faveurs de Laurent Blanc envers le défenseur central. Pourtant, l’affaire fait jaser de l’autre côté des Alpes. L’Italie l’a connu au sommet de son art avec la Roma et en décrépitude avec le Milan AC.

Le poids de Mexès, c’est une des problématiques qui se combine à son niveau de jeu catastrophique. Son ventre bien en chair, visible de tous à l’Euro, lors des échanges des maillots en disait déjà long sur la condition physique du joueur. En Italie, la presse ironisait en se demandant si c’était l’ancien auxerrois ou sa femme qui était enceinte. Furio Fedele du Corriere dello Sport, rapportait même hier que Philippe Mexès s’est présenté à Milanello avec une condition indigne d’un joueur professionnel. A tel point qu’il n’a pu faire qu’une séance d’entrainement sur les deux prévues.

Le10Sport