Naples ne veut pas Cissokho

Même s’il reste encore un petit mois et que les choses ont de grandes chances de se précipiter dans les dernières journées, Aly Cissokho est très loin de quitter l’Olympique Lyonnais, en dépit du souhait de ses dirigeants.

Les clubs anglais suivent à distance la situation du latéral gauche, pour qui l’OL demande un minimum de 10 ME, et Naples semblait jusqu’à présent la piste la plus chaude. Malgré les relances de son agent, qui a reconnu avoir quelques contacts mais rien de concret, le club italien s’est montré particulièrement clair par la voix de son président, malgré l’échec rencontré récemment pour le transfert de Balzaretti, parti de Palerme pour rejoindre la Roma.

« Pour le couloir gauche, nous avons étudié beaucoup de solutions possibles avant même Balzaretti. Et Cissokho n’en fait pas partie », a confié Aurelio de Laurentiis à la Gazzetta dello Sport. Une porte qui semble donc se refermer pour l’ancien joueur du FC Porto, qui va débuter la saison dans la peau d’un titulaire avec Lyon.

Foot01