Frey et la modestie

Étincelant ce week end contre Naples, Sébastien Frey n’a pas peur de se mettre en avant lorsqu’il parle des meilleurs gardiens du monde…

«Je ne veux pas passer pour un prétentieux, mais en ce moment, je me sens parmi les cinq meilleurs gardiens du monde. Je mets dans les premières places Buffon, ensuite Julio Cesar, puis Cech et Casillas.» En toute modestie bien sur.

Bien lancé, Frey en a profité pour replacer une petite pique à l’encontre de Raymond Domenech : «L’Equipe de France ? Malgré mes prestations, je suis limité du fait que je ne sois pas convoqué en équipe de nationale. Je n’ai jamais eu de problèmes particuliers avec le sélectionneur de la France, Domenech, mais il ne me veut pas dans son groupe et ne m’a jamais expliqué sa décision de m’exclure», peut-on lire sur Calciomio.fr.

En plus de la modestie qui ne l’étouffe pas, Frey a des problèmes de mémoire, lui qui a oublié avoir annoncé ne plus vouloir se rendre en équipe nationale.