Gerrard encense Anelka

Interrogé sur ses premiers pas à Liverpool, Steven Gerrard s’est permis de tacler sévèrement El Hadji Diouf au contraire de Nicolas Anelka qu’il encense.

« Tout le monde aimait Anelka, un grand joueur, bon camarade, respectueux des valeurs du club alors que Diouf se révéla tout l’inverse, quelqu’un qui ne pensait qu’à lui et se foutait totalement de l’histoire de Liverpool. Il se prenait pour le meilleur joueur du monde, alors qu’il en était à des années-lumière » explique le capitaine des Reds de Liverpool.