Debuchy devrait rejoindre Newcastle

L’opération n’est pas encore officielle et pourtant, à en croire La Voix du Nord, toujours bien informé, Mathieu Debuchy ne sera plus Lillois en 2013. Alors que ses dirigeants finalisent en ce moment même l’accord avec Newcastle (Premier League), qui souhaitait déjà sa venue cet été, le latéral de 27 ans prépare ses affaires et son départ. Une page se tourne.

C’est la fin d’une belle histoire, entre un gamin du cru et le club de son cœur. Depuis cet été et un départ manqué, quelque chose s’était cassé entre Lille et Mathieu Debuchy. Depuis, le latéral peinait à retrouver le sourire et son meilleur niveau, même s’il avait fini par évacuer la frustration. Mais alors qu’il pensait terminer la saison, malgré son départ du conseil des sages, malgré le départ de Landreau, le latéral a vu la situation s’accélérer brutalement : Newcastle a besoin de renforts, alors qu’il vient d’encaisser 11 buts en deux rencontres face à MU et Arsenal, et Lille besoin de liquidités. Cette fois, les deux parties se sont rapidement entendues, au moins dans l’esprit, alors que les derniers détails se règlent en ce moment même.

Selon une source anglaise proche du dossier, les deux clubs se seraient entendus pour un transfert de l’ordre de 6 millions d’euros, et les discussions portent désormais sur les divers bonus liés à ce mouvement. Mais la conclusion de l’affaire ne fait plus aucun doute : Debuchy sera Magpie pour les prochaines années. Il va retrouver Yohan Cabaye, son pote, avec lequel il avait signé le doublé Coupe-Championnat en 2011. Mais aussi plusieurs Français, comme Ben Arfa, Obertan ou Marveaux.

Pour Lille, qui poursuit sa mutation économique comme nous vous l’avions laissé entendre avant les vacances de Noël, le départ de l’international français va permettre de soulager les finances, et offrir à Sidibé la possibilité de s’exprimer davantage. Reste à savoir comment le reste du groupe va digérer ce nouveau départ d’un cadre. Et si cela va permettre de recruter dans le secteur offensif avant la CAN, ce qui n’est pas du tout certain.

La Voix du Nord