Une Banderole honteuse…

Lors du clasico français vendredi dernier, une banderole a été déployé par les supporters marseillais. Elle fait référence à Julien, supporter parisien qui était mort après la rencontre contre Tel Aviv il y a trois ans…

Alors que la banderole anti-Ch’tis avait fait couler beaucoup d’encre à cause d’un humour mal-placé, celles de l’Olympique de Marseille ne semblent guère retenir l’attention du monde du ballon rond. Deux banderoles de la honte, déployées lors d’OM-PSG vendredi, s’en prenaient ouvertement à Julien Quemener et à un supporter parisien sauvagement renversé par un automobiliste quelques heures avant le report du match à la fin du mois d’octobre. Hier, lors de la marche silencieuse organisée pour Julien Quemener réunissant 400 personnes, le Paris Saint-Germain a clairement fait savoir qu’il allait déposer plainte contre l’association marseillaise.