Sirigu parle du vestiaire parisien

Interrogé dans le Parisien sur les bouts en train du vestiaire parisien, Salvatore Sirigu a livré des noms : Guillaume Hoarau et Ezequiel Lavezzi arrivent en tête de liste.

« Guillaume Hoarau. Il y a aussi Lavezzi que j’ai découvert. Lui aussi, c’est un « petit con » (rires). Diego Lugano aussi. Sylvain Armand est un élément positif, qui nous fait rigoler. Le plus sérieux, c’est Papus (Camara). En fait, il fait croire qu’il est sérieux. » a t-il confié.