Rocheteau tacle Wendel

Après l’ancien parisien Pierre Alain Frau, c’est le milieu de terrain brésilien Geraldo Wendel qui fait l’objet d’une critique de la part de Dominique Rocheteau.

« Ces joueurs ont fait d’autres choix, pour des raisons financières. Nous, on a une règle, avec une grille des salaires claire, on n’y déroge pas. Notre grille comporte une part fixe de 60 % et une autre, variable, de 40 %, en fonction de l’âge du joueur, son expérience, son talent et ses résultats. Vu ainsi, Frau et Wendel coûtaient trop cher », explique le dirigeant stéphanois