Quand Aulas invite les lyonnais à supporter un autre club

Très critiqué sur Twitter à la suite de la vente du jeune Anthony Martial à l’AS Monaco, le président de l’Olympique Lyonnais Jean Michel Aulas, n’hésite pas à répondre aux internautes, parfois de manière assez véhémente.

Le compte twitter du dirigeant est devenu une sphère de discussions avec les supporters lyonnais. Très énervé par les critiques dont il fait égard, le président ne passe pas par quatre chemins : « Vous avez des notions de la valeur de l’argent assez limité. Pour un joueur de 17 ans, c’est un record je crois (le montant du transfert). Je pense avoir démontré depuis 26 ans que les erreurs étaient rares et les succès récurrents ». Quelques minutes plus tard, il répondra d’une façon similaire à un second message : « Vous ne connaissez pas la réalité sportive et encore moins économique. Faites un peu confiance ou réfléchissez avant de parler » avant de conclure ses questions réponses par : « Allez supporter un autre club »

A l’heure où la communication des joueurs est souvent contrôlée, il faudrait peut etre pensé à calmer Jean Michel Aulas.