Quand Armand défend Rothen

En instance de transfert, Jérome Rothen vit un mois d’aout horrible et son coéquipier du coté gauche, Jérome Rothen demande un peu de respect pour son ami.

« Je ne veux pas qu’on oublie Jérôme. Il est toujours joueur du PSG même s’il traverse une période pas très amusante. C’est un peu facile de le dénigrer gratuitement. D’un coup, on a l’impression qu’il n’existe plus. C’est mon ami et je sais que ce n’est pas facile pour lui. Je sais que le terrain lui manque (…) Mentalement, il a du mal à se sentir concerné dans tous les entraînements car il sait qu’il ne jouera pas le samedi d’après. En apparence, il reste toujours chambreur et souriant. Mais je sais qu’il souffre. Il ne faut pas oublier tout ce qu’il a apporté au club », a confié Sylvain Armand dans le Parisien.