Mandanda plaide non coupable

Coupable d’une erreur grossière d’anticipation sur le but ukrainien ce lundi, le gardien de l’Olympique de Marseille ne voit pas ce qu’il pourrait se reprocher.

“La trajectoire du ballon bouge deux-trois fois et change au dernier moment (…). Je prends souvent des buts bizarres, mais là, c’est différent. Certains, je peux me les reprocher, mais pas celui-là”