L’OM remporte un petit clasico

Face à un PSG bien terne, l’Olympique de Marseille s’est imposé dans un petit clasico marqué surtout par d’énormes erreurs d’arbitrage…

Le Vélodrome se souvenait que le 16 octobre 2005 c’est Lorik Cana, un ancien parisien qui l’avait libéré. L’OM pourra ajouter Gabriel Heinze dans ses plus beaux chapitres de l’histoire du Clasico. Car c’est lui, l’Argentin, qui avait déclaré un jour ne pas pouvoir s’imaginer ailleurs en France qu’à Paris, lui qui n’avait pas encore inscrit le moindre but sur les pelouses de Ligue 1 cette saison, lui Gabie Heinze donc, qui a délivré l’OM sur un coup de boule au second poteau parisien à la réception d’un coup franc d’Abriel (25e).