Kombouaré : «Gourcuff mérite des claques dans sa gueule »

Après s’en être pris à Jean Michel Aulas la semaine dernière, Antoine Kombouaré défend aujourd’hui Makélélé que Christian Gourcuff a critiqué…

« Je suis très fâché et je viens monter au créneau contre les propos de Christian Gourcuff. D’ailleurs, je lui ai laissé deux messages et il ne m’a toujours pas rappelé. Qu’il dise à la fin du match, et ça, je peux le comprendre, que Claude Makelele a commis beaucoup de fautes, qu’il a parfois été à la limite et qu’il mérite le rouge sur l’action contre Sigamary Diarra, pas de souci. À chaud on peut réagir comme ça, je sais de quoi je parle. Mais je n’accepte pas qu’il s’attaque à l’intégrité d’un joueur, mon joueur en l’occurrence. Quand il dit qu’il est dépassé et n’a plus rien à faire sur un terrain, je dis stop. Il est irrespectueux, dépasse les limites et va avoir affaire à moi. Il y a des choses que je ne peux pas accepter. On doit respecter l’homme et sa carrière. Gourcuff, il faut lui dégonfler son cigare. On peut tout dire du joueur mais c’est interdit d’attaquer l’homme. Il faut que Gourcuff parle football et arrête de se prendre pour un autre. J’ai l’impression que ce mec-là est aigri. Est-ce qu’il a un souci ? Excusez-moi de parler avec mon jargon à moi mais ce genre de mec mérite des claques dans la gueule », a lancé le coach du Paris Saint-Germain.

S’il ne souhaite pas se lancer dans une procédure devant les instances du football français, où il est vrai que le PSG n’a pas bonne presse, Antoine Kombouaré demande seulement que Christian Gourcuff présente ses excuses à Claude Makelele. « Pour qui se prend-il à dire que Claude doit arrêter sa carrière ? Moi je suis son entraîneur et je suis le seul à même de juger s’il est encore bon pour jouer. Pas lui. Qu’il s’occupe de ses joueurs », explique l’entraîneur parisien, visiblement très remonté. Vivement le match retour.

Ca change de Paul le Guen en tout cas…