Gourcuff veut continuer de tirer les penaltys

Le milieu de terrain bordelais a bien voulu revenir sur la malédiction des pénaltys qui touche actuellement les Girondins, puisqu’il a manqué ses deux dernières tentatives, ce qui porte à quatre le nombre de pénaltys manqués consécutivement par les Girondins.

« A Montpellier, ça va parce qu’on a gagné. Enfin, ça passe mieux on va dire. Mais après, c’est vrai qu’on le vit forcément pas très bien à titre personnel. Surtout que je suis très exigeant envers moi-même. En plus, j’aime bien tirer les penaltys. Non, il n’y a pas de soucis. Mais c’est vrai que depuis que j’ai loupé le premier, j’ai un peu plus de pression. Je le sens donc c’est moins évident. Mais on a gagné et j’en étais soulagé parce que je m’en voulais vis-à-vis de mes coéquipiers. Ça aurait pu nous soulager », a déploré Yoann Gourcuff, qui a reconnu qu’il ne savait pas s’il allait tirer le prochain pénalty ou non.