Dumas voulait absolument Frau

L’entraineur de caen, Franck Dumas, a une nouvelle fois expliqué les raisons qui l’ont poussé à faire le forcing pour s’attacher les services de l’ancien lillois, Pierre Alain Frau.

« Pierre-Alain Frau, je le voulais vraiment. Je lui ai parlé trois ou quatre fois, cet été. Il est ce que j’appelle, un leader naturel, par ce qu’il représente. Je ne sais pas si Caen est un club pour lui, mais ce dont je suis certain, c’est que Caen est content de l’avoirAvant de signer il m’a dit qu’il ne fallait pas compter sur lui pour gueuler car il ne savait pas faire. J’ai aimé cette franchise. Je lui ai dit que je n’attendais pas de lui qu’il crie. Je n’ai pas besoin d’une grande gueule. Juste d’un leader naturel. Il est comme les Nivet, Proment et les Seube. Dans un onze de départ, il y a des postes clés. Tu dois t’appuyer sur des cadres, dans les bons comme dans les mauvais jours »