Déçu, Obraniak est prêt à partir

Arrivé il y a maintenant un an du coté des Girondins de Bordeaux, l’international polonais, Ludovic Obraniak s’avoue déçu par la politique du club bordelais et ne ferme pas la porte à un départ.

« Je suis un peu déçu par la politique du club. C’est surprenant et déroutant. Je me dis quand on est dans les cinq premiers, que quand on est dans le cinq premiers, qu’on est un club du standing de Bordeaux et qu’on perd un gros joueur (Gouffran, ndlr), l’objectif est de le remplacer. Financièrement, c’est difficile pour tout le monde. Je le sais. Cependant, quand je suis arrivé, on avait l’ambition de rentrer durablement dans le quinté français et de jouer l’Europe. Mais si, chaque année, on te prive de tes meilleurs joueurs, c’est délicat. Ça peut amener à la réflexion. Le message est clair. Les clubs veulent dégraisser et on a des choix à faire. Concernant l’intérêt du Zenit, je n’ai rien à dire. Je ne ferme pas la porte car elle n’est pas ouverte pour l’instant. Quand ce sera d’actualité, vous le saurez » a-t-il expliqué