De gros clubs de L1 en faillite

Le président de Ligue de Football Professionnel, Frédéric Thiriez a confié son inquiétude quant à l’avenir du championnat français où une multitude de clubs sont proches de la faillite financière.

« Les nuages s’accumulent, nos clubs vont perdre de l’argent pour la quatrième année d’affilée avec des situations dramatiques. Elles s’expliquent par la crise économique, la baisse des recettes de transferts et de billetterie dans les stades, mais elle est aussi due à une contribution fiscale et sociale de nos clubs inégalée en Europe. Elle s’élève à 687 ME et c’est plus que la totalité des droits TV que perçoit la Ligue. Et, en 2015, nos droits TV vont encore baisser de 40ME. En Allemagne, pour un joueur qui perçoit un salaire de 600 000 euros brut mensuel, elles s’élèvent à 12 000 euros. En L1, c’est… 186 000 euros ! Nos clubs pratiquent une cure d’austérité depuis trois ans, mais ils sont désormais dans le dur. Et la taxe sur les hauts revenus va encore augmenter les charges de 30 %. Je vous l’annonce et je ne plaisante pas, de grands clubs français vont déposer le bilan. C’est ce que j’appelle une opération perdant-perdant. Pour un symbole, le gouvernement va tuer le football professionnel. Mais j’espère que le sens des réalités va l’emporter sur la démagogie. »