Cissé : « Paris, c’est un peu comme mon ex »

L’ancien milieu défensif parisien désormais à l’Olympique de Marseille a comme Fabrice Abriel et Gabriel Heinze la particularité d’avoir joué au PSG. Il sait très bien que bon nombre de supporters parisiens n’ont pas apprécié son arrivée dans le club ennemi. Il s’explique.

Pour Edouard Cissé, ce passage dans la capitale est pleinement assumé. « J’ai clos le chapitre PSG en allant au Besiktas pendant deux ans. Ensuite pour des raisons familiales, j’ai eu besoins de rejoindre ma famille. Je voulais revenir en France, en Espagne ou en Italie. J’ai eu la possibilité de venir à l’OM, avec Didier Deschamps, dans une grosse équipe. Evidemment, j’ai pensé aux supporters. Parisiens et Marseillais. Maintenant, je veux que l’on me considère comme un joueur de foot. C’est un peu comme mon ex. Je l’ai aimé. C’est du passé mais je ne l’oublie pas. Aujourd’hui, j’ai une nouvelle Idylle, c’est l’OM », a confié le milieu de terrain marseillais au journal But

« Je pense que cela se passera bien. Je suis quelqu’un de discret. J’essaye de ne pas me faire remarquer. C’est un trait de caractère qui vient de mon éducation. Je ne suis pas Fiorèse ou Rothen. J’ai toujours été respectueux. J’ai bossé. Je n’ai jamais ouvert ma bouche ». Jusqu’à présent, oui, mais serait-ce suffisant pour provoquer le pardon des supporters. Rien n’est moins sûr.