Boli ne comprend toujours pas que le PSG ne l’ait pas vendu au Réal

Il y a quatre ans, lors du mercato estival, une improbable rumeur avait circulé sur l’intérêt affirmé du Real Madrid pour Yannick Boli, qui jouait alors sous le maillot du PSG. Relativement méconnu, le neveu de Basile et Roger Boli, qui avait alors 20 ans, avait finalement été prêté au Havre, le PSG ayant, à priori, refusé de le vendre pour 500.000 euros.

Depuis, Yannick Boli, qui a rejoint l’hiver dernier le club bulgare du Chernomorets Burgas, avoue qu’il n’a jamais pardonné à Alain Roche, alors patron de la cellule recrutement du Paris Saint-Germain, confirmant sur le site de So Foot que cette rumeur était véridique.

« Les gens qui regardent mon parcours aujourd’hui vont peut-être douter ou se dire que c’est que de l’intox, mais c’était vrai. On s’était rencontrés au Hilton pour discuter. Mais à l’époque, Alain Roche n’était pas pour. C’était l’opportunité d’une carrière et on m’a empêché de partir. C’était difficile pour moi, car, au final, je suis resté pour ne pas jouer et j’ai été prêté au Havre pour moins d’argent. Je n’en veux pas au club, mais à certaines personnes du club, notamment Alain Roche. Parce qu’ils ne m’ont pas donné de raison valable pour me retenir, alors qu’ils ont laissé David N’Gog partir », constate avec amertume Yannick Boli.