Bastos en a marre d’attendre

Sauveur de l’Olympique Lyonnais à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1, Michel Bastos veut que son transfert soit rapidement réglé.

« S’il faut que je reste, ok. S’il faut que je parte, j’aimerais que ça se fasse le plus rapidement possible. Comme vous le savez, il y a une proposition d’Al-Aïn qui me plaisait. J’avais dit oui. Maintenant les choses ont trainé. On ne sait pas où ils sont. On n’a plus de nouvelles. Si je n’avais plus envie de porter ce maillot, je l’aurais dit. Là, ce n’est vraiment pas le cas ! Je suis dans un grand club. Un club qui m’a permis d’accéder au haut niveau et à la sélection. Je ne peux pas leur tourner le dos comme ça. »