Aulas revient sur le cas Govou

Le président lyonnais est revenu sur le cas de Sydney Govou, sorti en soirée alcoolisée jeudi soir et qui a donc vu hier le brassard de capitaine lui être enlevé.

« Il est plus à blâmer qu’à sanctionner. Il le sera bien évidemment. Il faut qu’on essaie de trouver une solution, tant pour sa famille que pour le club. C’est comme un enfant qui a fait quelque chose de pas bien. J’espère qu’on ne sera pas trop dur avec lui dans la presse. C’est toujours inquiétant quand il y a récidive mais il a trop de talent et de gentillesse. Il a trop donné et apporté au club pour qu’on puisse le laisser dans cette situation-là », a expliqué le dirigeant de l’OL, qui reconnait ainsi que Sidney Govou a tendance à trop souvent reproduire ce genre de sorties.