Aulas en remet une couche pour Cris

Après son entretien au quotidien Le Progrès où il estime que Cris ne doit pas rester à l’Olympique Lyonnais, Jean Michel Aulas s’en est encore pris à Cris.

« J’ai sans doute été un peu trop brutal dans la forme. Mais sur le fond, le moment était choisi : j’avais vu les joueurs le matin, et j’ai tenu un discours exactement dans le même sens (…) Cris ? On est obligé de souligner qu’il n’a pas toujours été là la saison dernière, et qu’il n’a pas toujours eu tout le professionnalisme voulu dans la préparation invisible. Sur ce dossier, j’ai pensé rendre service au coach et aux joueurs en disant stop, ça ne peut pas continuer. Sur son expérience et son agressivité, Cris peut encore jouer. Mais, Rémi l’a évoqué, je ne pense pas qu’il puisse revendiquer un statut de capitaine en raison de ce problème d’exemplarité. Et comme cette saison, sa rémunération sera liée au nombre de matches joués, je ne suis pas sûr qu’il obtienne celle qu’il souhaite. Je préfère annoncer, donc, que l’exigence a changé. On a encaissé 51 buts la saison dernière  avec l’un des meilleurs gardiens d’Europe, c’est donc que certaines choses nous ont mis en danger. C’est le début de saison, je ne prends personne en traître », prévient très clairement Jean-Michel Aulas.