Quand Houiller évoque Domenech

De plus en plus contesté à la DTN de la Fédération Française de Football, Gérard Houiller a une nouvelle fois évoqué Raymond Domenech, responsable du fiasco bleu en Afrique du Sud, selon l’ancien entraineur de Liverpool.

« Je ne suis pas brouillé avec Raymond. C’est moi qui l’ai recruté à la DTN ! On avait des relations courtoises. Durant la période d’avant Mondial, j’ai essayé de le rencontrer, il n’est jamais venu me voir. Je lui en veux de ne pas m’avoir impliqué. Il a voulu travailler comme ça, qu’il assume. Et puis, il y a eu une rupture de la parole donnée. En octobre dernier, pour un match contre l’Autriche (3-1), il sélectionne Moussa Sissoko, un de nos meilleurs Espoirs. Il était convenu que si ce match de qualification comptait pour du beurre, il devait libérer le joueur. Il ne l’a pas fait. Là, je lui en ai voulu. Il a pensé plus à sa gueule qu’au foot français. Je lui en veux surtout d’avoir fait plonger tout le monde. Car, ce que l’on vit, ce n’est pas une crise de la FFF, mais une crise de l’équipe de France. Rendez vous compte, il n’a même pas dit “bravo” pour l’Euro 2016. Jamais un retour. Mais bon… Sur le plan humain, c’est un mec bien ; sur le plan professionnel, il aurait dû partir », a expliqué à L’Equipe Mag, Gérard Houllier qui affirme que Domenech n’a pas été licencié pour ne pas nuire aux chances d’obtenir l’organisation de l’Euro 2016.