Houiller charge Domenech

Après William Gallas, c’est au tour de Gérard Houiller, actuel DTN de charger l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, Raymond Domenech. Il faudrait peut être penser à assumer ses propres erreurs…

« L’erreur, c’est qu’on a laissé Raymond Domenech s’enfermer dans un régime autarcique. Raymond a dit qu’il allait changer, mais il n’a rien changé. Il a coupé le staff de l’équipe de France de la direction technique nationale. Il aurait aussi dû assumer les conséquences de l’échec au lieu de faire plonger tout le monde. J’aurais aimé qu’il ait la même réaction que Lippi et dise que, s’il était sans doute pour quelque chose dans la réussite de 2006, il l’était tout autant dans l’échec de 2010. Il aurait dû faire son mea-culpa et dire “on a eu tout faux” plutôt que de refuser de serrer la main de Parreira à l’issue du dernier match », explique celui qui a mené la France à l’échec lors des qualifications pour le Mondial 1994 aux Etats-Unis.

Un avis, qui comme celui de William Gallas, va faire un peu tousser certains observateurs qui estiment que le DTN a largement sa part dans l’échec des Bleus en Afrique du Sud. En tout cas, Gérard Houllier n’a lui pas l’intention de céder sa place à la FFF. « Je vous mentirais si je vous disais que je n’ai pas eu envie de claquer la porte quand certains ont commencé à me mettre en cause. Mais ce n’est pas mon style de partir quand ça va mal. J’ai déjà connu des situations difficiles dans ma carrière », explique l’ancien technicien de Liverpool.