EdF : Lloris numéro 1

Steve Mandanda titularisé dans la cage de l’équipe de France face au Costa Rica (2-1), une question s’est naturellement posée chez tous les observateurs et supporters des Bleus. Pourquoi le portier de l’OM a été préféré à Hugo Lloris, l’habituel numéro un français ?

Raymond Domenech, le sélectionneur tricolore, a répondu à cette interrogation après la rencontre. Pour lui, la hiérarchie reste la même : 1) Lloris 2) Mandanda 3) Carrasso. « Hugo (Lloris) avait besoin de souffler. La hiérarchie est claire. Il faut mettre Mandanda en situation, on ne sait jamais. »