EdF : Henry réagit au tirage

Pour Thierry Henry, la France a été verni par le tirage au sort de la Coupe du Monde mais il faudra se méfier tout de même.

Pour Henry, la France est confronté à « un groupe ouvert »« ce ne sera pas facile » pour autant. « Si tu veux gagner la compétition, il faut aller au bout, peu importe le chemin. J’ai attendu ce tirage au sort comme tout le monde, je pense. Je n’avais aucun souhait particulier, ni l’envie d’éviter qui que ce soit », souligne l’attaquant de Barcelone dans L’Equipe.

L’identité des adversaires n’a pas de quoi faire peur après les inquiétudes dues au statut de non tête de série de la France mais Henry reste méfiant. « Ce ne sera pas facile. Évoluer à l’extérieur n’est jamais évident, encore moins lorsque tu joues la nation qui organise la Coupe du monde, avec tout l’engouement qui l’accompagne », explique « Titi », 51 buts en 117 sélections avec les Bleus.

Quant au Mexique, il n’en a pas encore parlé avec son coéquipier du Barça, Rafael Marquez. « C’est quelqu’un que j’estime beaucoup, qui m’avait accueilli en français à Barcelone, explique Henry. Mais nous ne nous sommes pas encore parlés. On verra cela demain (samedi). »