Blanc en a marre des Bleus

Alors que la presse l’annonce comme le candidat numéro un à la succession de Raymond Domenech, Laurent Blanc en a marre qu’on ne lui parle que des Bleus.

« Dorénavant, dès que vous me poserez une question qui concerne mon avenir ou l’équipe de France, je n’y répondrai pas. Je suis dans mon bon droit car je suis à Bordeaux et il y a une saison à finir, une saison à faire et c’est un manque de respect vis-à-vis du club de parler de l’équipe nationale, a déclaré Blanc. Voici qui a le mérite d’être franc et concis.