Stop à la violence !

Les togolais n’oublieront jamais ce qui s’est passé. Alors qu’il se rendait en Angola pour jouer la Coupe d’Afrique des Nations, leur bus s’est fait mitraillé. On ne sait toujours pas s’il y a des morts, mais on sait en tout cas qu’il y a de graves blessés. Nul doute que les partenaires du capitaine Adebayor devaient être effrayés, et que cela doit trotté dans les têtes. Tout d’abord, les joueurs ont voulu rentrer, avant de se raviser et de vouloir jouer la compétition. Finalement, c’est le premier ministre togolais qui a demandé aux joueurs ainsi qu’à tous les togolais de rentrer au pays. Des joueurs ont frôlé la mort pour du foot. La crainte est donc présente dans toutes les équipes qui vont disputer cette CAN. Mais, plus important que la CAN, peut-on penser que des évènements encore plus graves peuvent se produire en juin pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud, dans le pays où le taux de criminalité est le plus fort ? Toujours est-il que cette violence va faire réfléchir tout le monde. La CAN peut être boycotté, car désormais, nous savons que personne n’est en sécurité. Le foot ne devrait pas être au milieu de guerres. Alors, s’il vous plaît, laissez vivre ce sport.