L1 : Les 11 bidons de la 10ème journée

Fautif de manière grossière sur deux buts encaissés par son équipe, le jeune gardien dijonais, Baptiste Reynet est élu plus mauvais joueur de la 10ème journée de Ligue 1. Son coéquipier, Steven Paulle, Victorino Hilton, Yann M’Villa et Lucho Gonzalez n’étaient pas dans leur assiette ce week end.

Baptiste Reynet : Cinq buts encaissés dont deux où il est clairement fautif, c’est vraiment dommage pour l’ancien joueur Martigues qui alterne le très bon et le mauvais depuis le début de la saison.

Grzegorz Krychowiak : Aligné pour la première fois en professionnel à un poste qui n’est pas le sien, il a pris un véritable bouillon contre Mouloungui.

Steven Paulle : Une nouvelle fois très maladroit, il inscrit un magnifique but… contre son camp. Il commet également beaucoup trop de fautes.

Victorino Hilton : Très bon depuis le début de saison, l’ancien marseillais est passé totalement à coté de son match. Il offre le premier but du match avant d’enchainer les mauvais placements et les mésententes avec El Kaoutari.

Yassine Mikari : Souvent pris de vitesse dans son couloir, il a également manqué de justesse dans son marquage à l’image de la prestation de ses coéquipiers.

Yann M’Vila : Probablement fatigué physiquement par sa semaine internationale, il n’a pas existé durant ce match. On attend beaucoup mieux de lui dans l’organisation du jeu breton.

Charles Kaboré : Après un début de match assez bien négocié, il a rapidement été dépassé par les milieux toulousains et a multiplié les fautes avant de se faire exclure, handicapant grandement son équipe.

Lucho Gonzalez : Une nouvelle fois invisible, il n’a pas réussi à bonifier le peu de ballons qu’il a eu. Un jour, il faudra expliquer à Didier Deschamps qu’il n’est pas obligé de le mettre titulaire à chaque match…

Yoann Gouffran : En manque total de confiance, il a raté beaucoup trop de contrôles et de passes simples pour pouvoir peser dans ce match. Remplacé à la mi temps…

Saber Khelifa : Très peu souvent servi, il n’a fait aucune différence sur son coté. Ce match n’enlève en rien son bon début de saison !

Anthony Modeste : Aligné aux cotés de Cheick Diabaté à la pointe de l’attaque, il n’a du tout pesé sur la défense niçoise. Beaucoup d’envies mais quand la confiance n’est pas là, c’est difficile pour un attaquant !