L1 : L’équipe type de la 4ème journée

En cette quatrième journée de Ligue 1, le PSG et Lyon ont montré qu’ils ne laisseraient pas l’OM et Bordeaux se disputer le titre entre eux. Saint Etienne s’est enfin imposé, contre Grenoble. L’homme de la 4ème journée selon Infos-Foot.Net est Jérémy Clement.

Cédric Carasso : Venu avec Bordeaux du coté du Vélodrome cherché le match nul, il a remplit sa mission et cela avec une grande assurance. Deux sorties rassurantes dans les pieds de Brandao, des arrêts réflexes, il est le principal artisan du match nul marseillais.

Ducourtioux : A l’image de la défense de Valenciennes et de son gardien, il a été infranchissable sur son coté droit face à des attaquants toulousains peu en forme.

Dzodic : Face à Loic Rémy notamment, il a bien défendu et n’a jamais laissé une seule aux attaquants niçois. A bien piloté sa défense et a effectué une très belle relance.

Koscielny : Arrivé de Ligue 2, le lorientais a montré toute sa solidité défensive avec notamment une intervention décisive sur Le Tallec. Un très bon début de saison pour le néo-lorientais.

Demont : Auteur du match parfait. Défensivement peu mis en difficulté par les rennais sur son coté, il a été l’auteur d’une passe décisive sur le but de Jemaa et auteur du penalty.

Clément : Le bon tube de l’été. Frileux sous Paul Le Guen, le milieu parisien montre toutes ses qualités dans le schéma d’Antoine Kombouaré où il se permet beaucoup plus de libertés sur le plan offensif. Il est l’auteur de nombreuses belles passes en profondeur pour Erding ou Giuly notamment et quel but, la preuve d’un joueur en confiance. Bravo !

Landrin : Une activité énorme dans l’entrejeu stéphanois. Il est également l’auteur d’un but qui permet aux Verts de s’imposer. Un joueur sur lequel St Etienne doit s’appuyer.

Leroy : Encore une fois, il a été étincelant au milieu du Stade Rennais. Des dribbles, des appels intelligents, des passes de génie, un joueur qui n’a pas perdu son talent en vieillissant.

Bastos : Très intelligent dans son jeu, il sait faire preuve d’altruisme quand il le faut. Et quel but…

Gomis : Quand on se rappelle des méformes qu’il a eu la saison dernière avec St Etienne, c’est à ne plus y comprendre. Buteur pour commencer, il est ensuite passeur pour Lisandro, un joueur avec qui il s’entend très bien.

C. Davies : Quel match. Le buteur américain s’adapte très bien au championnat français. Des appels parfaits, des contrôles de rêve, une vision du jeu impressionnante, il est l’une des révélations de ce début de saison.