Thiriez tacle encore Monaco

Interrogé sur le débat autour de l’AS Monaco, le président de la Ligue de Football professionnel, Frédéric Thiriez a fait un point sur le dossier. Il souhaite que le sujet soit discuté calmement afin de retrouver une forme d’équité fiscale entre les clubs en L1.

« Si les règles fiscales ne changent pas, Monaco bénéficierait d’un avantage fiscal par rapport à Lyon ou à Marseille, par exemple, de l’ordre de 50 ME par an, je dis bien 50ME, et à effectif constant. 50 ME, c’est le budget de Montpellier. Il y a un sujet à discuter. Mais on s’est donné un an. Nous allons poser une règle. Même fiscalité pour tout le monde dans le championnat. On a donné un délai d’un an à Monaco. Et bien, profitons tranquillement de cette année pour se parler », a t’il expliqué.