OM-PSG vu par les supporters parisiens

Alors que le grand choc de la Ligue 1 approche, Infos-Foot.Net donne la parole aux supporters. Aujourd’hui ce sont ceux du club de la capitale qui prennent la parole.

Infos-Foot.Net : Pourriez vous vous présenter ?

Martin : Martin alias Titi, 16 ans, et fidèle supporter du PSG depuis de nombreuses années maintenant. J’ai l’habitude depuis plus d’un an maintenant, de trainer sur le forum Soccers.fr ; sur le topic du Paris Saint-Germain pour être plus précis.

Wolf : Je m’appelle Wolf, je suis supporter du Paris St Germain

Pierlo : Pierlo, 99ans, j’habite a Tahiti et je suis pour le PSG depuis maintenant 39 ans

2 – Quel est votre sentiment après le début de saison du PSG ?

Martin : J’suis plutôt mitigé. On était parti sur de bonnes bases avec un mois d’Aout et début Septembre du tonnerre. Puis ensuite, plus rien. Le néant. En faite, tout s’est écroulé après la blessure de Mevlut Erding, qui aura fait beaucoup de mal à notre dynamique de victoires. Cette blessure est pour moi le premier tournant de la saison. Erding symbolise un PSG qui gagne et surtout qui marque (3 buts par match quand le turc a joué). Le retour éclair d’Hoarau sur le front de l’attaque n’y changera rien : sans Erdin, le PSG ne gagne plus, ne marque plus. Mais le PSG continue à encaisser des buts. Notamment à cause d’Armand (toujours pas rentré de vacances ?!) qui est responsable sur la motié des buts encaissés par l’équipe. Ajouté à ça des blessures à répétitions qui nous séparent de certains de nos cadres pendant plusieurs semaines. Début de saison qui débute donc sous le signe de l’espoir (Erding l’attaquant-buteur-dribleur qu’on attendait ?) et des désilusions (Armand, Sessegnon). J’attend donc le retour de Mevlut avec impatience pour voir si son impact sur l’équipe est toujours aussi important.

Wolf : Dans la continuité des précédentes. On a juste changé un staff niveau L1 et Europe pour un staff niveau L2 youpi… De tout façon, tant que Colony Capital sera là, ca sera la merde…

Pierlo : Faut arrêter de chaque année donner de l’espoir, chaque fois on a le droit au même résultat

3 – L’OM te fait il peur ?

Martin : Franchement, non. Certes ils disposent de bonnes individualités, mais ils peinent encore par moment dans le jeu, c’est des fois assez poussif. Bien sur il faudra faire attention à certains joueurs Olympiens plus dangereux que d’autres mais dans l’ensemble je pense que ce match devrait être équilibré. C’est plus Paris qui me fait peur sur ce match, vont-ils une nouvelle fois se louper lors d’un grand rendez-vous ? On le saura dimanche soir…

Wolf : C’est paris qui me fait peur…

Pierlo : Non pas du tout…

4 – Quels seront les joueurs du match ?

Martin : Niang côté Marseillais qui est capable sur une action (ou accélération) de passer en revue toute une défense pour aller marquer. Heinze également me fait peur, il pourrait nous faire mal sur coups de pieds arrêtés. Il sera revanchard face à son ancien club, et depuis qu’il est passé de “l’autre côté” les supporters Parisiens (pour la plupart) le haïssent. Il sera copieusement sifflé par les Parisiens qui auront fait le déplacement. Heinze voudra donc leur montrer de quoi il est capable. Côté du PSG : Sessegnon assez transparent depuis le début de saison mais qui est capable sur un match de jouer à un niveau de coupe d’Europe. Et puis Kombouaré, changera t-il son dispositif tactique, tutilisera-t-il Erding qui revient de blessure ? Comment fera-t-il face à l’avalanche de blessure qui nous a touchée ces derniers jours ? Autant de questions auquel le coach Parisien répondra Dimanche.

Wolf : Je dirais Coupet

Pierlo : Niang et Coupet

5 – Ton prono

Martin : Match très serré. Allez, un petit 1-0 pour le Paris-SG me suffira amplement, l’essentiel étant d’aller gagner chez l’ennemi. Mais j’espère qu’on verra du beau jeu sur une belle pelouse, car Dimanche dernier on avait pas été gâté.

Wolf : Jamais de pronostic, ca porte malheur…

Pierlo : Je préfères ne pas me prononcer…

Infos-Foot.Net tient à remercier les trois supporters parisiens interrogés par Jonathan Bonnet