Le PSG paiera les impots d’Ibrahimovic

Déçu par la fiscalisation française, l’agent de Zlatan Ibrahimovic, Mino Raiola insiste pour le Paris Saint Germain offre un salaire net d’impôt à son client comme cela se fait notamment en Espagne.

Dans un contrat de travail classique, l’employeur paie le salaire brut de son employé soit la rémunération touché auquel on ajoute les diverses cotisations (à hauteur de 40% dans le monde du football). Mais pour les grands joueurs, les négociations se font en “net d’impôt”, c’est à dire la rémunération brut, imposition comprise. C’est le cas pour le transfert de Zlatan Ibrahimovic comme l’explique son agent : Une rémunération garantie fixe, quelle que soit la loi française, en net d’impôt sur tout son contrat”

Ainsi, si le PSG veut assurer un salaire net d’impôt à Ibrahimovic de l’ordre de 12 à 14 millions d’euros net comme annoncé en ce moment, il devra payer 40% de plus pour les cotisations mais aussi l’imposition du joueur soit environ 50% du salaire net du suédois (ceci fonctionne via des paliers) en attendant une possible augmentation si François Hollande met en place une fiscalisation de 75% au delà du premier million.