La vraie star, c’est Paul

Alors que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou encore Didier Drogba n’ont pas montré leur plus beau visage durant cette coupe du Monde, rapidement éliminés, une star a tout de même atteint la finale. Qui ? «Paul» le poulpe, pardi !

100% de réussite

Alors que les sites de paris ont été légalisés en France seulement cette année, cela fait déjà deux ans, c’est-à-dire à peu près dès sa naissance, que «Paul» le poulpe fait des pronostics. Il prédit quelques jours à l’avance les victoires et les défaites de l’équipe d’Allemagne. Pour cette coupe du Monde, Paul a prédit les six bons résultats, même la victoire de la Serbie. Il ne s’est pas trompé concernant le score du dernier Espagne-Allemagne. 100% de réussite ? ce n’est pas tout à fait vrai, car il était arrivé à «Paul» de se tromper une fois, c’était en 2008 lors de la finale de l’Euro entre Espagne et Allemagne (tiens donc) où le poulpe avait prédit une victoire allemande. Les Allemands ont eu beau prier pour que le poulpe se soit trompé à nouveau mais l’Espagne a bel et bien gagné.

Un véritable rituel

«Paul» le poulpe réside dans l’aquarium Sea Life d’Oberhausen (Allemagne). Né en Grande-Bretagne, il est aujourd’hui âgé de deux ans. A chaque fois qu’il faut prédire les résultats des matchs de la Mannschaft, le rituel est le même : on apporte deux boîtes transparentes dans son aquarium, chacune contenant une moule et ornée d’un des drapeaux des pays participants au match. «Paul» choisit alors sa nourriture dans une des urnes qui désigne donc l’équipe censée gagner. Le taux de réussite est si important que ses prestations sont diffusées sur une chaine de télévision allemande et que ses exploits ont créé un véritable «buzz» sur internet. «Paul» a d’ores et déjà pas moins de 30 000 fans sur sa page Facebook.

En cuisine maintenant ?

Un restaurant japonais propose actuellement 8000 euros à celui qui aura la peau du poulpe afin de le cuisiner en sushi. C’est aussi l’occasion pour les défenseurs des animaux de se manifester en demandant que «Paul» soit relâché, ce que les propriétaires de l’aquarium excluent car l’animal est né en captivité et n’est donc pas adapté à la vie sauvage. Quoi qu’il en soit, les pronostics du poulpe n’ont pas fini de faire des envieux. En tout cas, que les fans de l’animal se réjouissent, le pouvoir de «Paul» a encore été sollicité pour la petite finale, jouée par l’Allemagne, mais aussi pour la finale (et c’est une première pour un match non disputé par la Mannschaft).

L’Espagne championne du monde

Le verdict a été rendu, l’Espagne vaincra les Pays-Bas ce dimanche et remportera le titre suprême. Dès l’annonce de ce résultat, le quotidien espagnol Marca a d’ailleurs titré «Paul le poulpe nous voit champions». Pour ce qui est du match de la troisième place, les Allemands l’emporteront d’après le céphalopode. Reste à savoir si le poulpe aura réussi tous ses pronostics dans cette Coupe du Monde sud-africaine.