Il s’appelait Raymond Domenech…

Quelques jours après que la France ait été éliminée du Mondial 2010 dans les conditions que l’on sait, Raymond Domenech semble déjà avoir été oublié. Les joueurs, ne l’accablent guère. Pas plus que les dirigeants de la fédération, trop occupés à sauver leur tête. Ainsi, Infos-Foot.Net a décidé de publier un dernier article pour que l’on n’oublie à jamais le mal que Domenech a fait au football français parce qu’il est bel et bien un des grands responsables de ce fiasco africain.

Prénom : Raymond. Nom : Domenech. Profession : Retraité, ex-sélectionneur de l’équipe de France. Palmarès : Néant total… Signes particuliers : Epais sourcils et grand provocateur. Principal fait d’armes : Auteur du plus grand fiasco de l’histoire du football français

Souvent, on retient les grands joueurs, grands entraineurs qui ont permis à un pays de briller : Aimé Jacquet et Zinedine Zidane pour ne citer qu’eux… Aujourd’hui sur la tombe du football français, on retrouve au centre un nom : Raymond Domenech. Il restera à jamais comme l’anti-héros ultime. Rémunéré plus de 2 millions d’euros pendant plus de 6 ans, il a plongé le football français au fond du trou. Domenech a fait mal au foot, mal aux Bleus, mal à la France.

Et les joueurs ? Bien sûr… Domenech n’était pas sur la pelouse mais jouer sans aucun repère, sans aucune certitude, sans préparation physique adéquate, c’est comme jouer de la guitare avec des gants. Les joueurs ont leur part de responsabilité certe mais y aurait-il eu Zahia sans Raymond la Science ? Anelka aurait-il insulté Domenech si celui-ci avait marqué son autorité en privant Ribéry de Coupe du monde ? Ces questions semblent aujourd’hui bel et bien à l’ordre du jour…

Trouvez une nouvelle solution à l’énigme et vous découvrirez que Domenech y est toujours attaché. Mauvaise « communication » de la fédération ?. Escalettes démission ? Ben bien sûr.. Le président presque bénévole du football français… avec ses 2200 euros mensuels de pension de retraite, serait l’homme à abattre… faut arrêter un instant ! Il s’est fait rouler par le grand Domenech la Science…

Une liste de reproches beaucoup trop longue…

La liste des reproches adressée à notre grand ami Raymond Domenech est tellement longue qu’il nous faudrait plusieurs vies pour l’écrire. Contentons nous de quelques anecdotes significatives. Quand en conférence de presse à quelques heures de France-Uruguay, un journaliste lui demande « Comment vous trouvez Patrice Evra ? », le sélectionneur préfère la jouer comique : « Dans sa chambre »… Quelques mois auparavant, Raymond Domenech avait notamment justifié la sélection d’Aly Cissokho au dépend de Bénoit Trémoulinas par l’ordre alphabétique… « Le onze de départ du dernier match sera-t-il reconduit ? » « Il y aura bien onze joueurs sur la pelouse bien sûr je confirme »… « Pourquoi avez-vous refusé de serrer la main de Parreira ? » « Question suivante » Une communication qui au fil du temps aura tué l’équipe de france et le football français… L’arrogance de Raymond Domenech face aux journalistes était pendant 6 longues années sans aucune limite. Chacun se souvient de la magnifique demande en mariage faite à Estelle Denis, quelques minutes après l’humiliation des Bleus a l’Euro 2008. Malheureusement, la presse se souvient de centaines autres provocations, toutes gratuites, souvent méchantes et sans aucun intérêt… Ce mépris peut etre symbolisé par la liste des 30 joueurs pour la Coupe du Monde 2010. Jusqu’à 20H et l’heure du JT de TF1, le sélectionneur français avait promis une liste de 23 joueurs pour ne pas embêter les 7 indésirables et au final, 30 noms sans aucune explication… toujours avec un grand sourire… En plus de cette communication ridicule, désastreuse… Raymond Domenech a surtout été le sélectionneur qui n’a jamais vraiment géré son équipe d’un point de vue tactique. Partant d’un 4-4-2 avec deux milieux défensifs dés son arrivée en 2004, il n’aura jamais fait évolué son système malgré des demandes de joueurs, des critiques de la presse… jusqu’au forfait de Lassana Diarra pour passer à un 4-3-3 sans aucune préparation durant les matchs amicaux, les qualifications…

Coupe du Monde 2006 ? Grand argument de Gérard Houiller pour sauver son ami Raymond… mais il ne faut pas oublier qu’en 2006, le sélectionneur français a fuit ses responsabilités en donnant les clés du vestiaire à Zinedine Zidane comme il a essayé de faire en 2010 en remplaçant le légendaire 10 français par le piteux Franck Ribéry… ca a marché une fois mais pas deux, dommage Raymond !

Des carrières brisées…

En plus d’avoir mis à mort le football français, Raymond Domenech a totalement brisé des dizaines de carrières… En 2005, avant de rappeler Zinedine Zidane, Lilian Thuram et Claude Makélélé, le sélectionneur français a tenté… mais beaucoup s’accordent alors dans le fait que l’ex-sélectionneur des Espoirs est en train de « griller » les uns après les autres les grands « espoirs » du moment. Pedretti, Mavuba, Faubert, Dhorasoo… La liste est longue de ces joueurs propulsés du jour au lendemain titulaires d’un groupe en reconstruction… Alou Diarra aurait vécu le même calvaire s’il n’avait été relancé à Bordeaux par Laurent Blanc. L’ensemble des espoirs d’aujourd’hui (Lloris, Gourcuff, Diaby…) échappera à ce sort lorsque le nouveau sélectionneur les reprendra en mains.

Durant sa carrière, Domenech a su conjuguer une communication ridicule et son incompétence… Le fiasco sud-africain est son plus grand chef d’œuvre. Une campagne de préparation qui a notamment tué Lassana Diarra… Un schéma de jeu qui ne mérite pas ce nom. Aucune combinaison sur coup de pied arrêté travaillée à l’entraînement. La suite, on la connaît malheureusement : un point en 3 matches. Un but marqué sur le dixième contre français à 10 contre 2.Une quatrième place du groupe le plus prenable de ce mondial avec pour bouquet final une défaite face à l’Afrique du Sud, qui n’est autre que là 83e nation mondiale au classement FIFA…

La reconstruction de ce champ de ruines

Aimé Jacquet en a pleuré, le monde lui en a bien ris… Raymond Domenech est l’auteur d’un véritable crime. Les conséquences de ses six ans de disette sont encore inconnues… Comment reconstruire un groupe après de telles tensions ? Comment la jeune génération a vécu ce drame ? Comment le football français se relèvera-t-il d’un coup pareil ?

La seule bonne nouvelle de ce naufrage demeure dans le fait que la génération dorée de 1987 (Nasri, Benzema, Ben Arfa notamment) n’a pas participé à ce suicide collectif… Reconstruire autour de tels joueurs… telle est la mission de Laurent Blanc. Ce dernier va devoir redonner envie aux Français de regarder l’équipe de France…

Par cet article, Infos-Foot.Net veut ne pas laisser dans l’oubli l’héritage de Domenech. Un jour peut être mesurera t’il le mal qu’il a fait à notre foot français ? Ah pardon, ce n’est que du football. Mais le football on aime ça. Pour chasser Domenech de nos mémoires, pour commencer le travail de deuil, il nous fallait écrire cet article. Le futur ne nous appartient pas. Mais on a tiré un trait sur le passé. C’est déjà ça…